Djihadistes tunisiens bientôt de retour d’Irak?
Vendredi, 16 Mars 2012 13:43

djihad-irak-tunisieIl est question de rapatrier 160 Tunisiens tués ou emprisonnés en Irak. Les autorités tunisiennes sont en cours de négociations à ce sujet avec le gouvernement irakien a précisé Houcine Jaziri, Secrétaire d'Etat chargé de l'Emigration et des Tunisiens à l'étranger le jeudi 15 mars.

Soulignant que notre pays profitera de l’occasion des travaux du sommet arabe prévu à Bagdad à la fin de ce mois de mars, pour trouver une solution en collaboration avec les responsables irakiens. A noter que le ministre tunisien des affaires étrangères, M. Rafik Abdessalem, a rencontré son homologue irakien M. Hoshyar Zebari à Rabat, en vue de définir des listes de nos concitoyens emprisonnés en Irak. Selon le ministère irakien de la Justice, les Tunisiens emprisonnés en Irak seraient au nombre de 24.   

En novembre 2011, les sit-ins des familles des prisonniers et disparus tunisiens en Irak se sont multipliés, pour appeler les autorités à faire libérer nos concitoyens encore détenus par Bagdad, et à rapatrier les dépouilles de ceux qui y ont été tués.

salut-benladen tunisie

Pour rappel, le jeune Yosri Trigui emprisonné en Irak depuis 2006, a été exécuté le 16 novembre 2011, malgré l’intervention du président du mouvement Ennahdha, M. Rached Ghannouchi auprès du premier ministre irakien. Trigui était accusé par la justice irakienne de faire partie de la nébuleuse Al Qaida, et d’avoir trempé dans les attentats qui ont visé les mausolées d’Ali El Hédi, et de Hassen El Askri. Le meurtre de la journaliste Attouar Bahjet lui a également été attribué. Or certaines sources attestent que les aveux de Yosri Trigui n’ont été signés que sous la torture, et qu’il ne serait donc pas coupable de ces crimes. Sa dépouille, a été rapatriée en Tunisie le 23 novembre 2011. Son cercueil a été accueilli par les drapeaux noirs, brandis par quelques centaines de salafistes à l’aéroport de Tunis Carthage, aux cris de «transmets nos salutations à Ben Laden».

irak-dhihadEt Yosri Trigui est loin d’être un cas isolé. Selon des sources militaires américaines, citées notamment par Le Figaro en avril 2008, «la Tunisie représenterait par tête d'habitant le plus gros contingent de djihadistes en Irak».

Pour Mme Halima Khaldi Aissa, secrétaire générale de l’Association des familles des prisonniers tunisiens en Irak, plus de 100 de nos concitoyens parmi les prisonniers sont inscrits dans leurs registres. Précisant que 25 Tunisiens ont pu contacter leurs familles depuis leurs geôles irakiennes. Mme Khaldi Aissa précise également que «plus de mille Tunisiens ont disparus sans laisser de traces en Irak». Les familles de ces jeunes, partis rejoindre le front irakien pour combattre l’Oncle Sam, vont-ils enfin pouvoir se recueillir sur les tombes de leurs fils, à défaut de les serrer dans leurs bras ?

Lotfi Ben Cheikh

Djihadistes tunisiens bientôt de retour d’Irak?
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: