Tunisie : Contrebande en hypermarché
Vendredi, 19 Juillet 2013 15:06

abdelwahab-maatarLe ministre du commerce, M. Abdelwahab Maatar, voudrait déclarer l’état d’urgence dans le domaine du commerce et s’est déclaré favorable à de nouvelles mesures «révolutionnaires dissuasives», pour lutter contre les réseaux de contrebande, la tricherie, l’importation non réglementaire et les circuits parallèles. Une lutte qui, selon lui, ne peut pas se faire conformément à des lois antérieures qui les autorisent et les tolèrent.

Le ministre a par ailleurs confirmé, ce vendredi 19 juillet, sur les ondes d’Express FM, la présence de produits de contrebande dans les grandes surfaces.

Interpellé sur les informations faisant état de la nomination d’un nouveau président-directeur général de la Société tunisienne du marché de gros (SOTUMAG), il a reconnu que l’actuel PDG a demandé à partir et qu’en conséquence il sera remplacé par un cadre du ministère devant être capable de trouver des solutions aux multiples problèmes du marché de gros.

Au sujet de la de démarrage des soldes, le ministre a indiqué que bien qu’elles soient facultatives, et n’engagent aucun commerçant, «un compromis sera trouvé, incessamment, pour satisfaire et les commerçants et les consommateurs».

Tunisie : Contrebande en hypermarché