Doing Business 2014 : La Tunisie, numéro un au Maghreb
Mardi, 29 Octobre 2013 13:53

La Banque mondiale vient de publier le rapport Doing Business 2014. Et malgré les difficultés économiques que connaît notre pays, la Tunisie classé 51ème au niveau mondial, demeure le numéro un en Afrique du Nord. A titre de comparaison, le Maroc, souvent présenté comme un exemple, est 87ème, l'Egypte 128ème, l'Algérie 153ème et la Libye qui apparaît pour la première fois, dans ce classement, 187ème.

Au niveau arabe, toutefois, la Tunisie se fait devancer par les Emirats arabes Unis (23ème), l'Arabie Saoudite (26ème) et Bahreïn (46ème), Oman (47ème), et le Qatar, 48ème. En Afrique, seuls trois pays feront mieux que la Tunisie, à savoir l’Ile Maurice (20ème), le Rwanda (32), et l'Afrique du Sud (41).

Dans le quatuor de tête mondial, on retrouve Singapour en pool position, suivi de Hong-Kong (2), puis de la Nouvelle-Zélande (3), et des Etats-Unis (4).
On notera que des pays comme l’Espagne (52ème), l’Italie (65ème), ou la Turquie (69ème) feront moins bien que la Tunisie. Il ne faudra pas pavoiser pour autant, car notre pays a reculé de deux places, puisqu’il était 49ème au classement précédent.

Doing Business qui évalue le cadre réglementaire appliqué aux PME, classe les économies selon 10 domaines de la réglementation des affaires tels que la création d'entreprise, le règlement de l'insolvabilité, l'obtention de prêts, la protection des investisseurs, le paiement des taxes et impôts, l'octroi de permis de construire et le commerce transfrontalier.

Or la baisse de performance de la Tunisie a touché presque tous les facteurs déterminants en matière des facilités de faire des affaires, excepté l'indicateur relatif au règlement de l'insolvabilité où la Tunisie a maintenu son classement au 39 ème rang.

Le recul le plus important a été enregistré au niveau de l'octroi de permis de construire où la Tunisie a perdu 8 places pour passer de la 114ème position dans le classement précédent, à la 122ème dans celui de 2014. En matière de création d'entreprises, elle a dégringolé du 63ème rang au 70ème, perdant ainsi, 7 places.
Selon le rapport, qui couvre la période de juin 2012 à mai 2013, la Tunisie a en outre, perdu 4 et 3 points, respectivement, en matière d'obtention de prêts et de transfert de propriété. En d’autres termes, des mesures doivent être prises de toute urgence, si notre pays compte réellement freiner sa descente.

Doing Business 2014 : La Tunisie, numéro un au Maghreb