Tunisie : Manifeste pour une économie verte
Lundi, 03 Février 2014 11:50

Tribune. Un nouvel avenir s’ouvre pour les énergies renouvelables en Tunisie, soyons en les acteurs ! Déverrouillons la STEG pour lui faire jouer un rôle gagnant/ gagnant et non celui d'un monopole sclérosé d'antan ! Que mille fleurs s’épanouissent sur nos bâtisses ! Par Cheikhalifa Mohamed, Macro-économiste.

Fixons un Objectif d'un Giga Watt de photovoltaïque pour 2015 :

Les modes de production et de consommation de l’électricité connaissent et vont connaitre une profonde mutation dans les années à venir. Plusieurs signaux nous l’indiquent :

  • Le prix de la production locale des énergies renouvelables (Eolien et solaire) devient inférieur au prix de l'énergie produite de manière centralisée grâce à la baisse continue des prix des technologies renouvelables. Contrairement aux énergies conventionnelles, le prix de production des énergies renouvelables est stable une fois l’investissement réalisé.
  • Le prix du KWh produit de manière centralisée augmente chaque année, en raison du prix de production des moyens traditionnels plutôt haussier du fait de la raréfaction du combustible, des coûts induits substantiels dus à l'effet des G E S qui handicape de plus en plus l'avenir du biotope humain et de la biosphère 

Disons tous ensemble « oui » aux initiatives permettant de :

  1. Maximiser la part des énergies renouvelables dans nos consommations individuelles et collectives,
  2. Produire l'énergie renouvelable à proximité des lieux de consommation en circuit court (Maison, quartier, ville, région),
  3. Renforcer la robustesse de nos régions en amorçant la décentralisation du secteur de l'énergie
  4. Fournir aux citoyens de l'énergie à un prix bas sans en faire payer les conséquences aux générations futures,
  5. Décourager  les pratiques non vertueuses en matière de production/consommation d'énergie,
  6. Simplifier les démarches administratives de la production et de la consommation locale d’énergie,
  7. Développer l’emploi local, afin que l’argent de nos dépenses en énergie « reste dans notre territoire ».

Un nouvel avenir s’ouvre pour le secteur des énergies renouvelables, soyons en les acteurs ! Déverrouillons la STEG pour lui faire jouer un rôle gagnant/ gagnant et non celui d'un monopole sclérosé d'antan !

Fixons un Objectif d'un Giga Watt de photovoltaïque pour 2015 :

Investir dans le photovoltaïque solaire sur nos toits, aujourd'hui pour :

- Un GW = 1000 MW = 1000 000 kW de puissance

 - Coûterait 2 Milliards de $ amortissable sur 25 ans

- Produirait 10% de notre consommation électrique.

- Par la proximité du site de production/consommation, réduirait les pertes /transport de la STEG de 10 %

- Générerait 1,7 TW= 1,7 G kWh = 1 700 000 000 kW à 0,200 D

- Soit un chiffre d'affaire de 340 Millions de dinars/an sur 25 ans

 - Éviterait à la STEG de brûler 450 m TEP à 750 $/Tep

- Réduction de notre déficit de la BC de = 450 mt x 750= 337,5 Million de $ par an pour 25 ans soit une économie pour le pays de 8,5 Md de $

-Emploi généré 7/MW , soit 7000 emplois permanent

-Compte tenu de ce qui précède l'investissement sera amorti financièrement par ses recettes escomptées pour 4 ans d'exploitation et roulera pour les frais d'entretien, qui sont minime pour plus de 25 ans !

Aucun investissement ne pourrait générer autant d'effet sur l'économie Réelle du pays!


-N.B./ compte non tenu des certificats carbones, pour 1,7 million de tonne de CO2, négociables à 5 $/t de CO2

Que mille fleurs s’épanouissent sur nos bâtisses !

A bon entendeur, bon soleil !

C. M

Tunisie : Manifeste pour une économie verte