Obscurité gouvernementale contre vérité solaire
Mercredi, 02 Avril 2014 14:40

Tribune. Quand un ministre technocrate, issu d’une grande société du milieu énergétique, et de surcroit neutre politiquement, se permet d'avancer une telle affirmation devant les représentants de la Nation, il y a lieu de se poser de nombreuses et légitimes interrogations ! Par Mohamed Cheikhalifa, Macro-économiste.

*******

En visionnant le débat sur nos ressources naturelles, qui s’est déroulé dans l’enceinte de l’ANC, et en plénière le 7 mars dernier ;  quelle ne fut pas ma surprise
quand j’entendis, à la 255 ‘, de la bouche même de notre ministre  chargé de ces questions,  entouré de tout ce que compte la Tunisie, d’éminents spécialistes en énergie,  quand il déclara à nos 217 députés  que le prix de revient d’un kWh issu du photovoltaïque coute aujourd’hui 500 millimes ! On y pensera à y investir dans cinq ans quand il sera plus abordable continua-t-il !

Je tiens à citer un exemple édifiant,  l’effet positif du PV sur les tarifs de l’électricité  en Belgique en Mars dernier, quant les 1000 kWh Se sont traités à 1,75 Euros, sous le coup de boutoir de l’énergie solaire ! Le kWh s’est donc vendu pour l’équivalent de 4 de nos millimes dans un pays où le SMIG est de 10 fois le nôtre et où le rayonnement solaire  de 800 kWh/an /m² est moins que la  moitié du notre : 1850 kWh/an/m² !

Donc avancer une telle affirmation devant les représentants de la Nation relèverait de la part d’un Ministre  technocrate, issu d’une grande société du milieu énergétique de surcroit,  et neutre politiquement, semble anachronique et sujet à beaucoup d’interrogations légitimes !

Par les temps qui courent, les Nations dites développées sont signalées par leur recours aux énergies renouvelables et surtout le photovoltaïque qui est la plus démocratique et la plus simple à mettre en exploitation sur les toits des ménages par exemple. En effet si on voit le peloton de tête  dans le PV on constate, en matière d’équipement  en Watt de puissance installée par habitant le classement ci-après :

-  1 ère : Allemagne = 442 W crête avec un rayonnement de 800 kWh/an / m²
-  2ème : Italie = 290 W c. avec 1300 kWh environ
- 3ème : Belgique = 268 W c. avec 800 kWh/ an/ m²
…..

150 éme Erythrée ave 1 W c

Dernière la Tunisie avec moins d’un Watt crête (0,6 W c environ)  malgré son riche gisement solaire de 1850 kWh/an/m² !

Quand il y a confusion dans la société on a besoin de clarté. Quand les choses ne vont pas dans le bon sens une auto réflexion est nécessaire. Quand les erreurs ont été commises on à besoin d’humilité !

L’énergie solaire est la plus démocratique et la plus égalitaire, d’autant plus que le cout serait supporté par les ménages et l’Etat n’aurait même pas à subventionner  ce secteur qui va faire fondre les subventions allouées à la STEG à ce sujet …

En outre l’investissement  en matière de PV ne cesse de se démocratiser,  le cout du kW crête installé et branché au réseau ne  dépasserait pas les 1000 euro au cours d’aujourd’hui alors que sur le marché local il est à 4000 dinars minimum, compensation en sus de 1800 d ! Il me semble que ce Gouvernement de technocrate  doit donner un coup de pouce dans la bonne direction, car le hiatus est flagrant !

M. C

Obscurité gouvernementale contre vérité solaire