Journaliste tunisien retenu contre son gré au Qatar
Mercredi, 05 Juin 2013 16:22

bounebLe journaliste tunisien Mahmoud Bouneb, ancien directeur exécutif des chaînes satellitaires «Al Jazeera Children » et «Baraaem», est retenu contre son gré au Qatar depuis le 27 septembre 2012. Son avocate, Me Saida Guarrache, a affirmé, lors d’une conférence de presse, tenue mardi 4 juin à Tunis, que «M. Bouneb est sous le coup d’une double interdiction, de voyager, et de travailler, ce qui rend sa situation très difficile».

Le journaliste tunisien est accusé par les autorités qataries d’avoir «dilapidé des biens publics». Or Me Guarrache souligne «tous les arguments invoqués établissent l'innocence de mon client, raison pour laquelle il n'est pas placé en arrestation au Qatar ». La justice qatarie statuera sur cette affaire lors des audiences du 18 et 25 juin courant, a-t-elle révélé. Me Guarrache a réaffirmé que son client a été victime de plusieurs atteintes à ces droits civils et au travail, faisant remarquer qu'elle a transmis, le 14 mai dernier, ces abus au Haut Commissariat des nations unies aux droits de l'Homme de Genève.

Me Guarrache a précisé que selon la loi qatarie, l'interdiction de voyage émise contre les étrangers établis au Qatar est limitée dans le temps et renouvelable une seule fois. Ce qui, a-t-elle dit, n'est pas le cas de Bouneb dont l'interdiction de voyager a été renouvelée sans pour autant se prévaloir de preuves concrètes.

Et dans l’attente que M. Bouneb recouvre ses droits, ce journaliste qui a plus de 25 ans d’expérience, est coincé au Qatar depuis presque deux années, sans que la preuve de sa culpabilité n’ait été établie.

Journaliste tunisien retenu contre son gré au Qatar