Grève générale des journalistes mardi
Vendredi, 13 Septembre 2013 19:15

zied-heniLe Syndicat national des journalistes tunisiens décrète la grève générale du secteur de l’information pour le mardi 17 septembre pour dénoncer l'emprisonnement de Zied El-Heni, transféré, ce vendredi après-midi, aux alentours de 15h00, à la prison de Mornaguia, au milieu d'un important dispositif sécuritaire. A noter qu'un sit-in ouvert a été entamé ce vendredi dans les locaux du SNJT.

Le syndicat a aussi appelé l'ensemble des médias tunisiens à observer un boycott de toutes les activités du gouvernement sans pour autant préciser la durée de cette protestation.

Pour rappel, une grève générale des journalistes avait eu lieu le 17 octobre 2012 pour dénoncer les pressions exercées sur les médias par le gouvernement. Zied el-Heni a été placé en détention vendredi après avoir été poursuivi pour avoir accusé le 28 août sur la chaîne Nessma TV le procureur de la République, Tarek Chkioua, d'avoir fabriqué des preuves contre le caméraman Mourad Meherzi, accusé d'être complice d'un jet d'oeuf contre le ministre de la Culture, Mehdi Mabrouk.

Pour sa part, Néji Bghouri, ex-secrétaire général du SNJT, a appelé, ce vendredi, au lancement d'une «campagne internationale de détresse» pour alerter l’opinion internationale sur la situation actuelle des médias en Tunisie. M. Bghouri a souligné que le recours à la justice internationale concernant la violation de la liberté de la presse n’est pas exclu.

Grève générale des journalistes mardi