Le syndicat des journalistes porte plainte contre la présidence du gouvernement
Jeudi, 26 Décembre 2013 19:00

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a saisi le Tribunal administratif pour trois plaintes en référé contre la Présidence du gouvernement. C’est ce qu’a annoncé Néjiba Hamrouni, la présidente du SNJT, lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 26 décembre au siège de l’organisation , à Tunis.

Cette triple procédure vise à inciter les autorités à publier au plus vite le décret réglementaire portant création de la commission provisoire d'attribution de la carte de journaliste professionnel, la proclamation de la nullité des délibérations de la commission provisoire d'attribution des cartes, du temps où elle siégeait sous la présidence du conseiller à la commission de la présidence du gouvernement et, enfin, l'abrogation de toutes les décisions de ladite instance.

«A titre exceptionnel et compte tenu de la situation générale dans le pays qui ne permettait pas l'application du décret-loi 2011-115 relatif à la liberté de presse, d'impression et d'édition, nous avions donné notre accord pour que la carte de presse soit attribuée en 2012 sur la base de la concertation informelle entre les syndicats de journalistes et le gouvernement», a rappelé Hamrouni. Selon elle, l'accord de principe entre les structures intervenantes dans le secteur de la presse, notamment le syndicat général de la culture et de l'information (relevant de l'UGTT), le SNJT et la présidence du gouvernement, prévoit la création d'une instance indépendante pour l'attribution de la carte de journaliste professionnel.

Hamrouni a reproché au gouvernement ses tergiversations et son refus d'appliquer l'accord en question. Elle a, en outre, qualifié d'illégale l'attribution de la carte de journaliste sportif pour les années 2013 et 2014, "en l'absence des structures syndicales concernées", ce qui dénote, selon elle, d'une volonté délibérée de ne pas attribuer la carte de journaliste professionnel, même en 2014. Hamrouni a, en outre, annoncé la tenue, vendredi 26 décembre, d'une réunion de concertation entre les syndicats de journalistes et la Présidence du gouvernement pour tenter de parvenir à des solutions consensuelles.

Le syndicat des journalistes porte plainte contre la présidence du gouvernement
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: