7½ de Nejib Belkadhi au ciné à partir du 1er Octobre
Jeudi, 25 Septembre 2014 12:02

« 7½ », ainsi s’intitule le nouveau long-métrage documentaire de Nejib Belkadhi. Il sera à partir du mercredi 01 octobre 2014 au CinéMadart (Carthage), à l’Alhamabra (La Marsa), au Rio (Tunis) et  à la salle Amilcar (El Manar I). Le film nous invite à remonter dans le temps. Il revient en 2011, dans une Tunisie en pleine euphorie. «J’étais dans l’urgence de filmer l’Histoire», nous confie Nejib Belkadhi.

Des foules en sit-in à la Place de la Kasbah aux longues files d’attentes devant les bureaux de vote, « 7½ » retrace le chemin tumultueux vers le rendez-vous électoral du 23 octobre 2011. Il s’immisce dans une société où chacun se délecte, à sa façon, des fruits de cette opportunité historique. Tout en multipliant les promesses électorales, les politiciens cherchent à défendre leurs visions et leurs positionnements. Leurs partisans investissent l’espace public à la conquête des électeurs. « 7½ » est une plongée vertigineuse dans une période où les rues tunisiennes battaient au rythme d’une course vers le changement, un flash-back titillant nos mémoires et nos consciences.

«J’ai tourné ce documentaire pour témoigner de ce qui se passait en Tunisie, tout en tendant un miroir dans lequel nous pourrions, nous citoyens, nous regarder et faire les comptes avec nous-mêmes», déclare le réalisateur. Sa caméra a été sur le terrain dès le 20 janvier et jusqu’au 23 octobre 2011. Plus d’une centaine d’heures d’images ont été tournées durant cette période. Le choix n’a pas été facile. «C’est à l’approche du rendez-vous électoral de 2014 que le film a commencé à me hanter l’esprit, et comme j’ai tourné une grande partie de la campagne électorale de 2011, nous nous sommes décidés à reprendre le banc de montage en travaillant sur l’axe des élections», révèle Nejib Belkadhi.

Connu à ses débuts en 1999 comme réalisateur de l’émission «Chams Alik» sur Canal+ Horizons, Neji Belkadhi fonde en 2002 Propaganda Productions avec son producteur et ami Imed Marzouk. Son premier court-métrage «Tsawer», sorti en 2005, a été sélectionné dans plus de 30 festivals de cinéma dans 11 pays. En 2006, son long métrage documentaire «VHS-Kahloucha» participe à plus de 50 festivals dont une première mondiale au Festival de Cannes et une sélection en compétition au Festival de Sundance. Il a récolté 7 prix. Sorti en décembre 2013, son dernier long-métrage de fiction «Bastardo» a été présenté en avant-première mondiale au Toronto International Film Festival et a déjà raflé 6 prix. « 7½ » est son très attendu deuxième long métrage documentaire et sa quatrième œuvre cinématographique.

7½ de Nejib Belkadhi au ciné à partir du 1er Octobre
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: