Vendredi, 28 Décembre 2012 14:42

palais-carthage«La présidence de la République a accepté la révision de son budget», a annoncé, jeudi 27 décembre 2012, le président de la commission de la finance, de la planification et du développement, Ferjani Doghman, lors de la séance plénière de l'Assemblée nationale constituante (ANC).

Pourtant, M. Adnane Manser, le porte-parole de la présidence de la République, avait affirmé, le mercredi 26 décembre, que si ce budget n’était pas adopté avant fin décembre 2012, il sera promulgué par arrêté républicain, dans le plus strict respect de la loi sur l'organisation provisoire des pouvoirs publics.

De son côté, M. Imed Daimi, conseiller du président de la République avait souligné, le 25 décembre qu’il «n'est pas question d’enregistrer un quelconque retard», précisant que cette augmentation est liée à la hausse des salaires accordée au personnel du secteur public après la signature de l'UGTT.

Mais voici que M. Doghman annonce que le budget de la présidence de la République a été réduit de près de 2 millions de dinars (MD) pour se situer à 77 MD contre 79,303 millions de dinars, au départ.

L'un des députés du Pôle démocratique, qui a requis l'anonymat, a affirmé à la TAP, que cette réduction, touchera, notamment, les dépenses des équipements de sécurité, soit d'une valeur de 1,4 MD qui seront financés par le ministère de la Défense nationale. Il a évoqué dans ce contexte la maîtrise de quelques dépenses de gestion.

Tunisie : La présidence accepte la baisse de son budget
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: