Jeudi, 15 Décembre 2011 15:37

marzouki-benjaafarSi Ennahdha n’a pas encore officiellement communiqué la liste de ses membres choisis pour les postes ministériels, il en est pas de même pour les deux autres membres de la troïka. Le Congrès pour la République a ainsi officiellement désigné sept de ses cadres à la tête des ministères qui lui ont été attribués. Et voici qu'une source d'Ettakatol énumère à son tour, les cadres du FDTL qui détiendront un poste ministériel.

Les ministres du CPR :

  • Zouhour Kourda, titulaire d’une maîtrise et d’un DEA en Droit Public sera la ministre des affaires de la femme;
  • Dhamir Manai : Secrétaire d’état auprès du Ministre de l’Industrie, chargé de l’énergie et des mines. Il est diplômé de l’Université du Michigan (USA). Il est actuellement leCEO et l’analyste de sécurité en chef de Cyber Security Lab 27, avant d’avoir dirigé le département d’infrastructure chez Tunisie Telecom.
  • Le très populaire Mohamed Abbou sera Ministre d’état auprès du 1er Ministre chargé de la réforme administrative;
  • L’avocat Semir Ben Amor sera Ministre des Domaines de l’Etat et de la propriété foncière
  • Nasser Brahmi, ingénieur auprès du ministère de l'agriculture à Gafsa, sera le nouveau Ministre de l’Education Nationale.
  • Abdesslem Chaabene : Ministre de la jeunesse et des sports
  • Hédi Ben Abbes : Secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères

On aura noté qu’Abdelwahab Maâtar qui a été dans un premier temps pressenti pour occuper le poste de ministre de l’Education a été finalement écarté pour un autre de ses collègues du CPR.

Si Ettakatol n’a pas encore, à l’heure où nous écrivons ces lignes officiellement communiqué son choix, il n’en reste pas moins que son équipe ministérielle la plus probable aura l’allure suivante :

  • Khalil Zaouia, numéro deux de son parti, sera le ministre des Affaires sociales
  • Ilyes Fakhfakh, ministre du Commerce et du Tourisme
  • Khayam Turki, ministre de Finances. M. Turki est homme d’affaires. Il a été chargé du volet financier de la campagne électorale de son parti.
  • Abdelhay Chouikha, ministre de l’Economie
  • Abderrahman Ladgham, ministre de la Réforme Sanitaire
  • Lobna Jéribi, ministre des Technologies de la Communication
  • Thouraya Hammami, Secrétaire d’Etat à l’Industrie

Le parti Ennahdha se réservera donc les ministères de l’Intérieur, pour lequel Ali Laâridh est pressenti, et le portefeuille des Affaires Etrangères, qui devrait être échoir selon des bruits persistant à M. Rafik Abdeslam, gendre de Rached Ghannouchi, et analyste auprès de la chaîne satellitaire Al Jazeera. L’actuel ministre de la Défense nationale, M. Abdelkrim Zbidi, devrait conserver ses fonctions.

Moez El Kahlaoui

Les 14 ministres et secrétaires d’Etat d’Ettakatol et d’El Mottamar
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: