Tarek Dhiab : «L’opposition est prête à accepter des aides d’Israël»
Samedi, 14 Avril 2012 12:34

tarek-dhiab«Cette opposition n’est pas patriote, elle est contre l’intérêt du pays. Elle n’est pas contre le Qatar, et l’Arabie Saoudite. Elle sait que ces pays nous aident, et ne veut pas que ce gouvernement réussisse. Ces gens-là s’ils étaient au pouvoir, accepteraient même des aides d’Israël, et en seraient contents».

C’est Tarek Dhiab, le ministre de la Jeunesse et des Sports qui évoque en ces termes l’opposition, dans un discours prononcé le vendredi 13 avril, sur la place de Bab Souika, le fief de l’Espérance, à Tunis. Une allocution saluée aux cris «le peuple est avec toi, ô gouvernement» (echaab maak ya houkouma, un slogan qui rappelle quelques souvenirs aux Tunisiens…).

On appréciera le langage sage et nuancé du ministre, et sa vision politique loin de tout manichéisme. Mais ces quelques mots bien sentis, ces accusations de trahison à peine voilées, vont-elles permettre une relation plus apaisée avec l’opposition ? Ou s’agit-il plutôt de diaboliser délibérément les adversaires politiques, dans une stratégie que les Tunisiens ont cru dépasser le 14 janvier ?

Moez E.K

Tarek Dhiab : «L’opposition est prête à accepter des aides d’Israël»
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: