Juguler le trafic d’arme entre la Tunisie et la Libye
Mardi, 24 Avril 2012 22:08

armes-libyeM. Abdelkrim Zoubeidi, ministre de la Défense Nationale, a appelé, dans un communiqué rendu public ce mardi 24 avril, «à intensifier la surveillance au niveau des frontières tuniso-libyennes pour interdire toutes les activités illégales». Le ministre tunisien a ajouté, en marge de sa rencontre avec le chef d’Etat-major libyen, le général Youssef El Manqouch que «la fragilité de la situation sécuritaire nous incite à lutter contre le crime transfrontalier et contre la prolifération de la contrebande d’armes».

L'objectif étant «le maintien de la paix et de la stabilité dans les deux pays et dans la région». La rencontre a eu lieu au siège du ministère tunisien de la Défense Nationale, en présence du chef d’Etat-Major tunisien M. Rachid Ammar. Ces déclarations interviennent dans un contexte marqué par la diffusion d’informations faisant état de trafic d’arme dans la région de la ville frontalière de Ben Guerdane, dans l’extrême-sud tunisien. Dès le 3 février dernier, le porteparole de la présidence de la République, M. Adnène El Mansar, avait plaidé, lors d’une conférence de presse, pour la collaboration entre les pays du Maghreb, pour juguler la contrebande et le trafic d’armes dans la région.

Moez E.K

Juguler le trafic d’arme entre la Tunisie et la Libye
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: