Dimanche, 16 Juin 2013 15:53

israelUn réseau d'espionnage formé par deux Tunisiens, trois Marocains, et un Algérien collectant des informations stratégique pour le compte du Mossad vient d’être démantelé en Algérie. «Des plans de sites stratégiques vitaux des wilayas de l'est du pays, Skikda, Tébessa et Annaba, ainsi qu'à Alger, ont été saisis par les services de sécurité». C’est ce qu’a annoncé le journal algérien «L’Expression» ce dimanche 16 juin.

Deux bureaux servaient de vitrine pour le réseau, dont l’un implanté au cœur de la capitale algérienne, sous la couverture de «consultations juridiques». «Les informations recueillies portaient sur les mosquées, les établissements scolaires, les zones sécuritaires et même les places publiques, ainsi que tous les sites stratégiques dans ces wilayas» précise «L’Expression» qui cite des «sources sécuritaires».

Les membres du réseau recrutaient des filles dans les wilayas de l'Est algérien, pour les besoins de sa mission d'espionnage, en leur promettant de les envoyer en Europe, contre les informations qu'elles fourniraient.

La même source précise que «les personnes impliquées dans cette affaire, continuent de fournir des informations sur l'activité du réseau», faisant état de «l'implication de médecins, résidents légalement en Algérie, notamment dans les villes frontalières de la région est du pays».  

Pour rappel, des groupes terroristes sévissent déjà dans les régions de la frontière tunisienne avec l’Algérie, en attestent les explosions sporadiques qui ont lieu dans la zone du Châambi. Et ce ne sont manifestement pas ces nouveaux éléments rapportés par la presse algérienne qui vont apaiser les esprits en Tunisie.

Deux Tunisiens espionnent l’Algérie pour le compte du Mossad
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: