Mardi, 13 Novembre 2012 20:12

cinema-tunisieEn parallèle aux Journées Cinématographiques de Carthage, l’Association Tunisienne d’Action pour le Cinéma (ATAC) organise une exposition urbaine à l'avenue Habib Bourguiba, à Tunis, du 16 au 24 novembre. Une réaction, un sursaut, à une situation critique. La Tunisie comptait en effet  114 salles de cinéma dans les années 70 du siècle contre actuellement à peine 12 salles sur tout le territoire de la République.

Beaucoup de salles obscures sont aujourd’hui fermées et tombent en ruine. D’autres ont été transformées en magasins, restaurants ou friperie. C’est donc dans ce contexte critique que s’inscrit l’action citoyenne «Mon cinéma à moi».  Une manière de retisser le lien entre le citoyen tunisien et sa salle de cinéma.

L’action « Mon cinéma à moi » a commencé par un appel destiné aux citoyens tunisiens les invitant à prendre en photos la salle de cinéma qui leur tient à cœur. Ces salles peuvent être en cours d’exploitation, désaffectées ou recyclées en gargotes.

cinema-tunisieL’action sera clôturée en apothéose, par l’exposition urbaine des photos reçues à l’occasion des journées cinématographiques de Carthage et cela sur l’avenue Habib Bourguiba. Au-delà de cet acte témoignant par la photo de l’état actuel de nos salles de cinéma, nous avons voulu inviter les citoyens à revisiter un espace dans lequel ils ont vécu des moments de cinéma, partagé un film avec des gens et se sont ainsi inscrits dans un espace de lien social, et de culture.

L’acte de photographier devient ainsi un acte d’appropriation de la salle de cinéma, une prise de conscience de ce qu'elle est devenue et un positionnement spontané par l’image vis-à-vis de la disparition ou la détérioration de ces précieux espaces.

Cette action s’inscrit dans la continuité de deux autres événements organisées par l’association ATAC afin de réfléchir et de sensibiliser sur l’appauvrissement inquiétant du circuit des salles en Tunisie.

La première était l’édition de cartes postales reprenant des photos de salles de cinéma fermées ou transformées ainsi que des illustrations. La deuxième action s’est matérialisée par l’organisation d’une table ronde « Les salles de cinéma, état des lieux et perspectives ».  Et voici que l’association passe de nouveau à l’attaque, pour tenter de redonner à nos salles leurs lettres de noblesse.

Soufia B.A avec Communiqué

Action d’ATAC pour le cinéma en Tunisie
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: