Mercredi, 07 Septembre 2011 15:34

lina ben mhenniLina Ben Mhenni présentera et dédicacera son livre, intitulé «Tunisian Girl. Blogueuse pour un printemps arabe» à Art-Libris, le vendredi 9 septembre 2011 à 19h. A noter que ce bouquin a été classé 16émé, dans le palmarès publié par le magazine français, L’Express, dans son édition du 13 juillet. La jeune blogueuse tunisienne fait donc désormais partie du cercle très fermé des essayistes à succès en France.

Professeur d’anglais à l'université de Tunis, la Tunisian Girl a su, en effet, du haut de ses 28 ans, devenir le porte-drapeau de la Tunisie qui bouge. La jeune fille est devenue une icône de la Révolution dans les quelques semaines de braise couronnées par la fuite du dictateur. Ces apparitions médiatiques dans des chaînes comme France 24, donnaient en effet un visage féminin, doux et avenant à la Révolution pacifique du peuple tunisien. Témoignant du rôle des femmes, et de toutes ces héroïnes, en dignes filles d’Elyssa, qui n’ont pas eu peur de défiler dans les rues occupées par les brigades spéciales de Zaba.

Tunisian Girl témoignera aussi de l’impact des réseaux sociaux, et de Facebook en première ligne, dans les luttes révolutionnaires. Sans ignorer que la bataille n’a pas été uniquement virtuelle, le gaz lacrymogène, les coups de matraques, et même nos martyrs tués par balles en attestent. En somme, la reconnaissance internationale qui a récompensée Lina est aussi un hommage à toutes les femmes tunisiennes, à l’avant-garde des combats pour la dignité et la liberté féminine dans un monde arabe sclérosé. C’est dans les pas de sa consœur tunisienne qu’a marché la célèbre Asmaa Mahfouz,  l’égyptienne qui a appelé ses compatriotes à lâcher leurs ordinateurs et à défiler dans les rues du Caire pour faire tomber le dernier pharaon.

tunisian girlUn exemple suivi aussi par les femmes saoudiennes, qui ont défié récemment l’interdiction, pour elles, de conduire une voiture, au royaume wahhabite. Et là aussi, ce ne sera sans doute pas par hasard, que des outils en ligne comme YouTube ont été mis à contribution. Et si l’impact social et politique du web est reconnu aujourd’hui à sa juste valeur, en Tunisie, Lina Ben Mhenni y est donc sûrement pour quelque chose.  Et la reconnaissance en question est également internationale, puisque notre blogueuse a reçu, en Allemagne, le Prix du Meilleur Blog 2011 lors du concours international des blogs organisé par la Deutsche Weil.

Mais ce que la plupart des internautes tunisiens ignorent, c’est la facette sportive de la passionaria du web. Celle de la championne qui a décroché la médaille d’argent au World Transplant Games 2009. En somme, les bibliophiles qui iront à Art Libris, à la rencontre de ce personnage, qui ne craint pas de courir hors des sentiers battus, ne perdront pas leur temps.

Walid Ben Sahbi

Tunisian Girl, blogeuse pour un printemps arabe
Par Lina Ben Mhenni, aux éditions Indigène
Parution: 2011
32 pages

A la rencontre de Tunisian Girl
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: