Tunisie: Délit de non-inscription sur les listes électorales

Tribune. Les Tunisiens ont de moins en moins confiance dans ceux qui veulent les diriger.Calmez-vous mesdames et messieurs les donneurs de leçons, la révolution est loin d'être terminée, et la farce électorale qu'on nous prépare  n'a pas pour objet de l’accélérer, mais au contraire de la freiner. Par Gilbert Naccache.

Lire la suite...
 
Souvenance d’Anouar Brahem en première mondiale à Carthage

«Souvenance», nouvelle création instrumentale de l’emblématique oudiste et compositeur tunisien Anouar Brahem, sera présentée en première mondiale, le jeudi 10 juillet 2014, à l’ouverture de la 50ème édition du Festival International de Carthage. Aussi surprenantes qu’intimistes, les compositions de cette création originale inédite nourrissent leur intarissable puissance mélodique du subtil alliage des cordes de l’Orchestre de Tallinn (Estonie) et des instruments solistes.

Lire la suite...
 
Tunisie : L’urgente question de l’eau

Le manque de ressources d’eau renouvelable caractérise le site propre de notre Tunisie. En effet la part de chaque citoyen ne dépasse pas les 400 m3/an alors que le seuil de vulnérabilité d’une contrée par rapport à cette denrée vitale, d’après la FAO, ne doit pas être en deçà de 2000 m3 ! Ainsi nous somme au cinquième de la dose minimale prescrite par cette vénérable institution ! Par Cheikhalifa Mohamed, Macro-économiste

Lire la suite...
 
Festival de Carthage 2014 : Et ça traine encore !

Rien que trois semaines nous séparent du lancement du Festival International de Carthage prévu du 10 au 16 août. Et le programme n’est toujours pas annoncé. Il faudra attendre demain soir pour que la direction du festival le dévoile. Un couac pour un événement grandiose aux enjeux multiples.

Lire la suite...
 
L'instance Vérité et Dignité face à la contre-révolution

Tribune. La contre-révolution multiplie les provocations afin de désarmer la révolution.Elle attaque l'instance Vérité et Dignité, elle tente de remettre en cause sa composition, à jeter le doute sur la probité de ses membres, à faire modifier le champ d'action de la loi. Par Gilbert Naccache

Lire la suite...
 
Tunisie : L’oléiculture vers un nouveau paradigme ?

Nos terres et nos vaillant paysans n'ont besoin que d'apports supplémentaires d'eau pour produire aux mêmes rendements que ceux prévalant sur la rive nord de la Méditerranée ! Avec la potion salutaire, ils pourraient produire du safran sur nos terres gavées de soleil ! Par Cheikhalifa Mohamed, Macro-économiste.

Lire la suite...
 
Affaire Azyz Amami : Quel rôle pour le pouvoir judiciaire ?

Tribune. L’acquittement d’Azyz Amami et Sabri Ben Mlouka est une première dans l’histoire de la Tunisie : pour une fois, la sentence constitue une condamnation sans équivoque des méthodes de la police  et du parquet, qui a entériné « l’enquête » policière et déféré les « suspects » au tribunal. Par Gilbert Naccache

Lire la suite...
 
Free Azyz et Sabri : Wled Ammar gratis au ciné

Une action de soutien vient d’être lancée par quatre salles de cinéma en réponse aux lois douteuses et aux arrestations arbitraires qui visent les jeunes de la révolution. Un cycle de projections gratuites et ouvertes au public du film documentaire Wled Ammar,à l'initiative d’un groupe d’opérateurs culturels et de salles de cinéma en réponse à la vague d’arrestation qui s’abat sur les jeunes activistes.

Lire la suite...
 
La Ghriba, l'arbre qui cache la forêt

Tribune. La Ghriba est l'arbre qui cache la forêt, c'est un faux semblant qui n'apporte à la Tunisie que cinq milles touristes en tout et pour tout. Ce qui ne représente pas grand-chose, devant les trois millions récupérés par l'entité sioniste depuis la révolution et sur le dos de nos mauvais stratèges en la matière. Par Abdel Jaoued Bouslimi, Professeur  Université Paris 10, Nanterre

Lire la suite...
 
Le RCD crache sur la tombe de nos martyrs

Commentaire. Notre Z national se sera surpassé cette fois-ci. Rarement une caricature aura été aussi parlante, aussi révélatrice  de l’état calamiteux des lieux. Après avoir été enterré (trop vite ?), le 14 janvier 2011, le parti des Zabatistes, interdit par une décision de justice, refait surface à l’état bactérien, tel un virus rendu encore plus virulent par son passage d’outre-tombe. Et voici le serpent qui siffle de nouveau sur nos têtes, prêt à inoculer son mortel venin.

Lire la suite...
 
«Gali ou gotlek» : Polémique à l’accent régionaliste

Après avoir suscité la polémique en visitant l’ex-président américain Georges W. Bush à Dallas, Neila Charchour-Hachicha alimente la controverse en mettant en cause l’accent de Hamma Hammami, le leader du Front Populaire, apparu sur Nessma TV, dans la soirée du dimanche 20 avril. «C'est un drame ce galli wou gotlek. Barra orgod» a ainsi publié Mme Hachicha sur Facebook, provoquant une avalanche de commentaires.

 

Lire la suite...
 


Page 1 sur 63

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: